Comment devenir INDÉPENDANT ? (les différentes formes d’indépendance)


Vous avez dit indépendant ? C’est un mot très utilisé car de nombreuses personnes souhaitent devenir indépendantes sur le plan professionnel, et même sur le plan personnel.

Près de la moitié des cadres en France songent à se mettre à leur compte ! (enquête OpinionWay, janvier 2016)

Que ce soit en créant sa propre entreprise physique ou sur internet, en faisant du télé-travail ou du travail a domicile, tout le monde (ou presque!) rêve de devenir indépendant financièrement, d’exercer le métier qui le passionne et de ne pas avoir de comptes à rendre à un supérieur.

Il suffit de voir le nombre de recherches sur Google comme:
– Comment devenir riche ?
– Comment gagner de l’argent sur internet ?
– Comment devenir indépendant financièrement ?
– Comment devenir micro-entrepreneur ?
– Comment créer son entreprise ?

Et même si un petit nombre de salariés sont très cher payés, le seul moyen de gagner de l’argent sans limites, c’est de créer son propre business, et mieux, son propre système.

Qu’est-ce que l’indépendance ?

On entend très souvent parler d’indépendance, mais en réalité nous dépendons toujours de quelqu’un ou de quelque chose, et en dernier ressort de la terre, du soleil, de l’oxygène et de l’eau pour obtenir notre nourriture et tout simplement rester en vie.

De toutes les chimères la parfaite indépendance est la plus chimérique 

Victor Cherbuliez (académicien, romancier)

Donc notre indépendance est en fait toute relative, mais je pense que même si ce n’est qu’une petite goutte dans un océan de dépendance, nous en avons besoin pour rêver, pour nous épanouir et pour être heureux.

Le mot indépendance peux revêtir plusieurs aspects : on parle d’être indépendant au niveau professionnel lorsqu’on est à son compte.

C’est le contraire du salariat dans lequel on dépend d’une seule entreprise, d’un patron, et sauf exception, nous ne fixons pas nos missions, notre emploi du temps et nos revenus nous-mêmes.

Ça peut vouloir dire également être indépendant financièrement.

Qu’est-ce que l’indépendance financière ?

Dans ce cas nous ne dépendons pas des revenus de notre travail pour couvrir nos besoins et nos dépenses.

Que nous travaillons ou pas, nos dépenses basiques sont couvertes.

Tu peux devenir indépendant financièrement par exemple si tu hérites de biens immobiliers que tu loues ou confies en gestion locative.

Ces biens vont te procurer une rente régulière par les loyers nets que tu encaisses, et comme n’as pas de prêts à rembourser, ta rentabilité est excellente.

Tu peux également devenir indépendant financièrement si tu as hérité d’une somme d’argent suffisamment grosse pour être investie et que le rendement annuel (net de commissions, taxes et impôts) couvre tes besoins.

Si tu veux sécuriser et pérenniser ton indépendance financière, il faut que tu diversifies tes investissements dans différents marchés, différentes entreprises, différents secteurs et différents types d’investissement.

On parle souvent d’indépendance financière, mais également de liberté financière. La différence entre les deux est subtile mais je tente de te l’expliquer dans cette vidéo

Une autre notion ou facette de l’indépendance est l’indépendance géographique.

ConstruireSaVie Portrait Michel Caumes

L’indépendance géographique

C’est le fait de ne pas dépendre d’un lieu, ou d’une zone de chalandise pour son travail, pour son magasin, ses clients, son bureau etc.

Aujourd’hui grâce à Internet, de nombreux professionnels peuvent être indépendant géographiquement.

Si tu es web entrepreneur, particulièrement infopreneur, si tu es monteur vidéo, retoucheur photo, traducteur ou traductrice, secrétaire pour plusieurs entreprises à distance, codeur, programmeur informatique, coach ou consultant, tu peux très bien travailler depuis chez toi ou depuis n’importe où dans le monde avec ton ordinateur (certaines fois uniquement avec un bon smartphone) et une bonne connexion (Surtout pour l’envoi de vidéos !)

Malheureusement, d’innombrables personnes font des trajets de plusieurs heures tous les jours, parfois dans des embouteillages monstrueux, pour aller à leur bureau et rester huit heures derrière un écran, puis passer de nouveau plusieurs heures pour revenir chez elle.

Malgré elles, et même si elles sont écologistes, elle gaspillent du carburant, polluent la planète et perdent des heures précieuses, simplement parce-qu’elles travaillent dans une entreprise dont la direction et son organisation sont traditionnelles, hiérarchisées, et préfèrent un contrôle visuel sur les personnes, ou les avoir “sous la main”

Parfois, ce sont les travailleurs eux-mêmes qui sont conditionnés et qui n’ont pas l’autodiscipline pour travailler de manière plus indépendante, ou encore craignent de perdre toute vie sociale !

Je suis d’accord, rien ne remplace les réunions physiques et des rencontres en personne dans certains cas, mais 80 % de celles-ci peuvent être faite par téléphone, visioconférence ou d’autres moyens technologiques et de télécommunications modernes.

Un des autres aspects de l’indépendance est en rapport direct avec le temps, les horaires, et le rythme de travail

Qu’est-ce que l’indépendance temporelle ?

C’est ne pas dépendre pour ses activités professionnelles (ou associatives) d’horaires de travail, de plannings, de journée type et d’un rythme de travail.

Nous sommes indépendant temporellement si nous pouvons travailler à tout moment, au rythme qui nous plaît, et sans horaires.

On parle dans ce cas là de travail asynchrone ou d’entreprise asynchrone, ce qui signifie qu’il n’y a pas un lien direct entre les tâches ou le travail effectué et le résultat.

Bien sûr, indirectement il y a un lien, mais il est décalé dans le temps.

Je te donne un exemple : en créant des blogs et et développant une audience et une clientèle pour de la formation et du coaching en ligne, je fournis un travail aujourd’hui pour des résultats qui apparaîtront dans quelques mois et pour certains l’année prochaine ou l’année suivante.

Ça peut paraître un inconvénient, mais l’avantage, c’est qu’une fois le système mis en place, toutes les vidéos publiques et privées vont continuer à travailler d’elles-même, chacune comme un petit commercial qui s’ajoute à une force de vente globale.

Et même si je mets en pause mon activité pendant plusieurs mois, voire durant une année sabbatique, les revenus continueront car mes programmes continueront à se vendre quasiment tout seul.

Je n’aurai qu’à les réactualiser de temps en temps, mais d’autant moins souvent que je parle de sujets et de problèmes intemporels, et non pas de sujets d’actualité.

J’aime comparer une entreprise, surtout une entreprise asynchrone avec l’agriculture.

Un agriculteur sème maintenant pour récolter dans quelques mois ou l’année prochaine.

Les revenus de 2020 auront été « semés » en 2019 mais les revenus de 2025 ou 2030 proviendront des semences de toutes les années précédentes, et de manière cumulée, un peu comme les intérêts composés dans un investissement récurrent dans le temps.

Dans ce cas là, la semence, c’est de l’investissement en temps, en connaissances, en énergie et en argent)

L’indépendance professionnelle

Comment se mettre à son compte et être indépendant professionnellement ?

Il existe plusieurs cas de figures.

Si tu souhaites créer une boutique physique ou “en dur”, il va te falloir un capital ou de l’argent d’avance pour acheter ou louer des locaux, éventuellement du stock, payer les salaires et les charges sociales de tes employés et collaborateurs alors que tu n’auras pas encore fait de chiffre d’affaire ni éventuellement de bénéfices.

Dans tous les cas, même si tu es freelance et tout seul dans ton entreprise, tu devras t’inscrire à la chambre des métiers, à la chambre de commerce ou les deux selon le type d’activité, déclarer tes revenus et de la TVA encaissée le cas échéant.

Tu auras un certain nombre d’obligations sociales, fiscales, et de sécurité si tu as des locaux.

Tu auras besoin de différents outils de travail inhérents à ton secteur précis d’activité et d’outils de gestions (ordinateurs, logiciels)

Mais le plus important, et ton outil principal, va être ton mental, qui devra devenir aussi fort qu’une barre d’acier et aussi aiguisé qu’une épée.

Pourquoi ? Parce que tu auras forcément des contretemps, des retards de tous ordres (paiements, collaborations, livraisons … )

Être indépendant professionnellement est un rêve pour beaucoup mais ce n’est pas si facile, parce qu’il faut savoir s’organiser, être autodiscipliné, savoir le cas échéant déléguer et faire confiance aux personnes.

Rien n’est évident, il y a beaucoup de prix à payer pour l’indépendance, et j’en sais quelque chose puisque je le suis depuis plus de 25 ans.

Mais un des avantages, c’est la liberté de partir quand on veut et où on veut sans avoir de comptes à rendre à personne d’autre qu’à nous-mêmes.

Pas de congés payés ou sans solde à poser, pas de comptes à rendre aux supérieurs ni à ses collègues, nous sommes seuls à la barre.

Petite nuance : si nous sommes un PDG d’entreprise comptant de nombreux salariés et collaborateurs, nous avons tout de même des comptes à rendre.

S’il y a de nombreux avantages à être indépendant professionnellement, il y a également des inconvénients.

Voici les principaux inconvénients que j’ai listé durant mon quart de siècle d’expérience :

  • Toute la responsabilité pèse sur nos épaules
  • Nous sommes souvent l’homme à tout faire, un peu ” l’homme-orchestre” qui doit être compétent dans de nombreux domaines en dehors de son coeur de métier, même si on peut déléguer ou collaborer pour obtenir les compétences qu’il nous manque.
  • Personne ne nous garantit nos revenus, et ils sont souvent aléatoires, si nous n’avons pas créé un système ou une organisation de vente physique ou virtuelle relativement ou totalement automatisée.
  • Nous devons nous constituer nous-mêmes notre retraite le plus souvent, en sachant investir de manière régulière.
  • Nous devons avoir une autodiscipline totale et une motivation à toute épreuve car personne ne nous donne la marche à suivre ni viendra nous encourager.

Malgré tout, je suis heureux d’être entrepreneur, car j’ai un sentiment de liberté de mouvement, de décision et de création que je ne voudrais pas perdre pour tout l’or du monde.

Cette liberté, c’est ce que je valorise le plus dans mon choix d’être indépendant, mais je n’ai pas toujours été libre et je ne le suis pas encore totalement.

La liberté n’est rien d’autre qu’une chance de devenir meilleur

 Albert Camus

Parce que dans le premier cas, qui est le mien depuis plus de 25 ans, en vendant essentiellement mon temps, je me limite financièrement.

En effet, même si je ne dormais pas, je ne pourrais pas vendre plus de 24 heures par jour de prestations ! Sans compter le temps administratif (devis, factures, prospection, marketing …)

Dans le second cas, lorsqu’on est à la tête d’une entreprise hiérarchisée, le plus souvent on est l’homme-clé, et il est très difficile de s’éloigner longtemps de son entreprise sans que les résultats s’en fassent ressentir, à moins d’avoir totalement délégué la direction de l’entreprise.

Mais en réfléchissant, en me formant auprès de personnes compétentes, j’ai commencé à mettre en place des business basés sur la vente de produits d’information de manière asynchrone (comme j’en parle plus haut dans cet article) en utilisant la puissance d’Internet et tous les outils disponibles à qui veut les apprendre.

ConstruireSaVie Portrait Michel Caumes 20190128 1
  • Si tu as envie de partir dans cette aventure.
  • Si tu as mes rêves de liberté et que tu n’en peux plus d’être dans une prison dorée.
  • Si tu es salarié(e) ou à ton compte mais dans ce qu’on appelle la « rat race » , la course sans fin dans laquelle tu ne vois jamais le bout du tunnel, tu as l’impression de travailler uniquement pour payer des factures et que le temps t’échappes, rejoins-moi !

Tout seul on avance plus vite mais ensemble on avance plus loin (et on va plus haut) ?

J’ai créé deux formations totalement gratuites que je t’offre pour t’aider à démarrer et t’épauler dans ton aventure :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *